Le travail de la vigne

Un grand vin issu d’un grand terroir, naît d’une mystérieuse alchimie entre les sols, le microclimat, les cépages et l’expression qui en est donnée par l’homme.

Le travail de la vigne

Luc Peyronnet in the vineyard

Luc Peyronnet, Chef de culture, interprète ce terroir de distinction avec  la plus grande intégrité : au fil des années, il a mis en œuvre une viticulture raisonnée qui prend en compte l’environnement et les conditions de travail.

Il étudie les sous-sols, adapte les cépages et les porte-greffes en conséquence, joue avec les expositions. C’est un artisan amoureux de son travail qui veille à l’épanouissement des jeunes vignes et à la bonne santé des plus matures, si précieuses.

UNE AGRICULTURE RAISONNEE

Le respect du sol est une préoccupation quotidienne. Les vignes sont labourées supprimant quasiment l’utilisation de désherbant. D’autres sont au contraire enherbées, ce qui permet un moindre lessivage et une meilleure régulation de la vigueur. La fumure des sols est le plus souvent organique. La biodiversité est préservée.

LES PROGRES DE L’AGRONOMIE

Les méthodes de prophylaxie se sont développées pour diminuer l’utilisation des produits phytosanitaires : le mode de taille a conduit à éviter les entassements de grappes, l’entretien du palissage a permis d’optimiser la surface foliaire, les effeuillages sont maîtrisés.

Une connaissance empirique approfondie de chaque parcelle autorise le recours en toute sérénité à des progrès de l’agronomie et à des ressources de haute technologie. Les données météorologiques, le développement de modélisations des maladies et ravageurs ou encore le suivi de la vigueur de chacune des parcelles ont abouti à la forte diminution des intrants. Dès les années 90, la lutte biotechnique respectueuse de l’environnement a été appliquée (confusion sexuelle) bannissant l’utilisation des pesticides et favorisant la protection de la faune. La population de prédateurs naturels est préservée des ravageurs de la vigne. Parallèlement la consommation d’eau est managée avec rigueur et les effluents viticoles sont retraités.

o

POUR ALLER PLUS LOIN …

Vines 2

Luc Peyronnet et les vignerons de Phélan Ségur

Luc Peyronnet
Oenologist
Oenologist
Oenologist
Oenologist
Oenologist

Au fil des années, ce passionné s’est entouré d’une équipe de vignerons et vigneronnes dont l’engagement est exemplaire. Les plus anciens initient les plus jeunes pour que les gestes de grande tradition comme la taille soient perpétués avec précision. La taille de la vigne de Novembre à Mars est l’étape cruciale qui conditionne le millésime à venir, mais également la pérennité qualitative du cep.

Pruning 4 at Château Phélan Ségur
Vine tendrils

LES FRUITS D’UNE ANNEE DE TRAVAIL PASSIONNE

Alors, malgré ces années censées apporter la sagesse, l’anxiété se manifeste toujours lorsque le gel de printemps menace, ou que l’orage d’été gronde avant les vendanges. Le Chef de culture ne retrouve sa sérénité qu’une fois « ses raisins rentrés » : c’est une centaine de vendangeurs qui s’affaire alors pendant une douzaine de jours pour récolter à la main les fruits d’une année de travail passionné.